Même si vous n’êtes pas encore né à l’époque de la première guerre mondiale ou n’avez pas participé à la guerre du Viêt-Nam, vous pourrez en profiter dans les salles de cinéma ou en tout confort devant la télé. Bon nombre de films mettent en mémoire ces évènements importants de l’histoire grâce à des reproductions cinématographiques. Des affrontements interminables, des morts partout, des grandes lignées de soldats, etc. Mais ce ne sont que des plans montés pour être tournés.

Les films de guerre militaire, c’est juste un mythe

« Il faut sauver le soldat Ryan », « La Bataille d’Alger », « La Guerre de Sécession »,… les films de guerre militaire nous invitent à...



suivre des conflits qui prennent souvent l’aspect terrestre, naval ou encore aérien. Certains d’entre eux traitent essentiellement des thèmes plus visés comme l’entrainement à la guerre ou encore les prisonniers de guerre. Peu importe, vous savez probablement que tous les films de guerre militaire de grande ampleur se trompent.

En fait, les scénaristes adorent pousser la fiction dans le Septième Art. C’est d’ailleurs la raison qui vous incite à aller voir ces longs métrages en salle. Mais en s’intéressant d’un peu plus près à ces scènes, vous pouvez comprendre que les affrontements n’ont jamais eu lieu. Les soldats sont juste envoyés sur les champs de bataille et font des exercices de démolition contrôlés.

Ce ne sont que des mises en scène

Les scènes de guerre militaire de grande ampleur ne sont que des figures du complot affichées sur grand écran. La manigance n’est qu’un ressort fondamental pour retenir les spectateurs. Entre autres, le film de guerre de 1917 réalisé par Sam Mendes raconte la mission dangereuse de deux jeunes soldats britanniques, qui sont pris en pleine tourmente de la première Guerre mondiale.

Une séquence a montré l’un d’eux qui, en quittant une tranchée et courant pour traverser le champ de bataille, s’est retrouvé engagé au cœur d’un bombardement. Ce ne sont que des mises en scène impressionnantes de nombreux figurants, pimentées par des effets pyrotechniques étonnants. La première Guerre mondiale n’est plus ainsi que le contexte permettant de raconter l’histoire.

Des théories de complot pour impressionner les spectateurs

Vous avez certainement vu aussi des films, qui mettent en scène des guerres napoléoniennes ou des batailles épiques et hallucinantes. Parmi eux, il y a les affrontements en rangée avec des tirs bien précis comme dans « The Patriot : sur le chemin de la liberté » qui s’achèvent avec un suicide collectif à coups de baïonnettes.

Les combats viennent de se terminer et tout le monde est mort, sauf les personnages principaux. C’est encore plus fréquent les batailles affrontant courageusement ces derniers dans des duels au corps à corps.

En vérité, il s’agit de scènes fictives, créées pour épater les spectateurs. Les batailles rangées se révèlent très rapides. Les longs fusils à canons lisses, dénommés mousquets, utilisés par les soldats n’assurent même pas une précision exceptionnelle. Aussi, les conflits à baïonnettes ne sont pas très meurtriers, même les plus sanglants (Gettysburg, Première Guerre Mondiale, etc.).

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *