Depuis quelques mois déjà, le Covid-19 s’est éparpillé dans le monde entier. La pandémie a généré une peur collective. Personne n’échappe au buzz des médias qu’elle déferle. Mais il existe une autre vision concernant la crise du coronavirus. Pourquoi tant avoir peur ? Pourtant, d’autres maladies se révélaient auparavant plus graves que ce nouveau venu. Il s’agit tout simplement d’une manipulation psychologique de masses au profit de l’Etat. Nous allons y voir plus clair au travers de cette rubrique.

Qu’est-ce que le Coronavirus ?

Pour ceux qui ne connaissent pas assez le Coronavirus, étant donné que la plupart d’entre nous ne sont pas des spécialistes en médecine, ce sont des virus...



à couronne né en Chine vers la fin de l’année 2002. Certains d’entre eux uniquement sont pathogènes chez les mammifères et semblent parfois mortels. Ils peuvent entrainer généralement des infections respiratoires et digestives dont le Covid-19.

D’après les spécialistes dans le domaine, le coronavirus ressemble à un virus de grippe, qui a particulièrement les propriétés contagieuses. Les dégâts qu’il engendre ne sont même pas à sous-estimer. L’épidémie a commencé dans la ville de Wuhan (Chine) vers la fin du décembre 2019 avant de faire un ravage dans presque tous les pays du monde entier. C’est ce qu’on nous laisse penser. En fait, la pandémie a touché plus de 31 millions de personnes jusque-là, dont environ 21 250 000 sont guéris et a tué 960 700.

Comme toutes les grippes, la maladie du Covid-19 peut se soigner avec un simple paracétamol. Néanmoins, elle peut affecter de manière pire le fonctionnement vital des personnes affaiblies telles que les personnes âgées, celles qui souffrent certaines maladies (surtension artérielle, asthme, diabète, etc.). Pour tout le monde, plus question de se serrer les mains, de s’embrasser, de se regrouper, d’assister à un concert/spectacle ou une activité sportive, etc.

Ce n’est qu’un phénomène de psychose

Certes, les conséquences de la pandémie n’est pas non négligeable. Mais pourquoi un tel engouement dans le monde ? Bon nombre d’autres maladies s’avèrent aussi dangereuses et ont déjà tué encore plus. Elles continuent même de le faire, mais n’ont pas eu la chance d’avoir cette notoriété, si l’on ne parle que le cancer, l’Ebola, la vache folle, la grippe aviaire, le H1N1, etc.

Des experts des émotions collectives annoncent que c’est juste un phénomène de psychose, qu’on a joué au profit de l’Etat tout puissant. Ils ont même pu décoder le processus de propagation de cette agitation. C’est une manipulation psychologique de masses. Les gouvernements et les médias en font trop. Ils entrainent une véritable psychose.

A cela s’ajoute un effet d’influence réciproque d’émotions, c’est-à-dire des émotions qui s’éparpillent au travers des communications. Au début, la peur n’est pas collective. Mais la réaction de chaque personne influe l’émotion d’une autre personne, qui se réalimente au fur et à mesure.

Dans certains pays, les dirigeants ont profité de la situation pour manipuler leur population, qui est restée dans la misère intellectuelle. Ils ne laissent pas réfléchir et leur fait gober tout pour en tirer largement des bénéfices d’aide. Dicté par les médias, le sentiment du peuple est entre les mains de l’Etat tout puissant.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *