Voyager dans l’espace, un défi à franchir par les humains depuis des décennies. Ça a même causé une concurrence entre des pays, plus précisément entre la Russie et les États-Unis d’Amérique. En 1954, les USA ont affirmé devant toute la planète qu’ils sont enfin allés dans la lune, autrement dit, ils sont passés au-delà de l’orbite terrestre en montrant des vidéos et des images venant de la planète satellite de la nôtre.


Photo par Wake Up Freeman (Creative Commons)

Pourtant, on peut vérifier scientifiquement qu’il est quasiment impossible de voyager dans l’espace. En fait, si...



l’on veut aller dans la lune, il nous faudrait passer par la ceinture de radiation de Van Allen. Or, en tant que ceinture de radiation, elle est pure et est maintenue à une distance fixe au-dessus de nous par la force de la gravité terrestre. Et il est impossible de passer par cette radiation pure sans se faire tuer. De plus, nous savons bien tous que dans cette espace, la température fait environ dans les 3000 degrés. Physiquement, il est totalement impossible de voyager dans ces conditions avec des matériaux comme des parachutes ou des cordes sans que ceux-ci ne se fondent. Et même l’acier fondera avec une telle chaleur, sans parler des humains qui ont été dans la navette. Il est donc difficile de croire que les hommes ont déjà voyagé dans l’espace et sont revenus sains et saufs.

En outre, si cela était vraiment possible, pourquoi les Américains n’y sont plus revenus après leur premier voyage ? Avec la curiosité des humains, les scientifiques auraient tout fait pour revenir sur la lune même juste une fois. Pourquoi ils ne peuvent pas refaire ce qu’ils ont pu faire cinquante années avant ? Avec tout le développement, le savoir et les engins de nos jours. On est bien en fin de l’année 2017 non ?


Photo par scott1346 (Creative Commons)

Enfin, parlons des preuves que les voyageurs d’Apollo 11 ont ramenées de la lune. Les hommes ayant visité la planète lunaire ont rapporté des vidéos et des images prouvant leur exploration. Pourtant, ces médias ont titillé la curiosité de pas mal d’autres scientifiques et des habitants de la planète terrestre à cause de quelques détails ou paramètres qui ne collent vraiment pas bien avec ce qu’on suppose connaitre sur la lune. Par exemple, le drapeau qui flottait sur l’image alors qu’on suppose qu’il n’y a pas d’air sur la lune ; l’absence de cratère sous la navette alors qu’en tant que navette spatiale, elle doit dégager pas mal de poussière en alunissant ; ou encore la présence de pas sous le module, or il est impossible qu’un autre humain ait déjà marché là-bas avant cette date ; sans parler de la présence de plusieurs sources de lumière alors que seul le soleil pourrait y refléter son éclat, et ça se remarquait par le non-alignement des ombres dans de différents sens alors qu’elles devraient être parallèles s’il n’y a qu’une seule source de lumière. Et ce, sans dire toutes les autres preuves qu’on pourrait encore avancer.

Photo par Global Panorama (Creative Commons)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *